Explorations sensorimotrices

Explorations sensorimotrices

Vidéo : Explorations sensorimotrices
Vidéo : Explorations sensorimotrices
<iframe width="560" height="440" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=61303&taille=360" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Explorations sensorimotrices

Vidéo / 0-2 ans / Comportement sensorimoteur, Développement sensoriel et moteur, Motricité fine, Préhension

D’après la théorie de Piaget, les bébés passent environ les 18 premiers mois de la vie à explorer et à comprendre le monde au moyen de leurs sens et de leurs actions motrices, d’où le nom « période sensorimotrice » pour désigner cet âge. Ils vont explorer et apprendre à contrôler leur corps (par leurs gestes et leurs sensations), puis progressivement le monde physique qui les entoure (en manipulant les objets et en interagissant avec les gens). Durant cette période, selon Piaget, les enfants seraient incapables de représentation, donc de pensée symbolique.

Dans le premier extrait, on peut observer Philippe, 4 mois, qui manipule un hochet : il le secoue un peu et le porte à sa bouche. Peu après, ce sont ses doigts qu'il porte à sa bouche. Pour Piaget, ces gestes permettent à l'enfant d'acquérir des connaissances sur l'objet (comment on doit le manipuler, les sons qui se produisent quand on le manipule, sa texture, son gout) et sur son propre corps (la coordination entre sa main et sa bouche, les sensations au niveau de la bouche et des doigts). Dans le deuxième extrait, on voit Sélènè, âgée de 14 mois, qui s'amuse à frapper dans son assiette avec sa cuillère. Le comportement ne consiste pas à manger ou à faire semblant de manger, mais seulement à s'amuser à faire un mouvement qui produit un bruit. Pour Piaget, ce comportement n'est pas que ludique, il renseigne l'enfant sur les conséquences de ses gestes sur le monde physique (par exemple, la concordance entre la force du mouvement et l'intensité du son). Et possiblement sur l'effet de son comportement sur les adultes, puisque l'enfant semble esquisser un sourire vers son éducatrice. On peut saisir la différence entre ce comportement et celui des enfants qui commencent la période suivante, dans la théorie de Piaget, et pour qui les objets liés à la nutrition ont une valeur symbolique, en observant Amélie et Zachary (extrait associé « Jeu parallèle ») ou Alizée (extrait associé « Autonomie »), qui s'amusent à faire semblant de manger en utilisant de tels objets.

Références  

Bee, Helen et Diane Boyd. Les âges de la vie, 3e éd. Saint-Laurent : ERPI, 2008, 468 p. 

Cadoret, Geneviève, et Nathalie Fréchette. « Je bouge : le développement psychomoteur de 0 à 3 ans. » Dans Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs, Collection Éducation à la petite enfance, sous la dir. de Caroline, Bouchard en collaboration avec Nathalie Fréchette, pp. 63 à 96. Québec : Les Presses de l’Université du Québec, 2008.

Cloutier, Richard, Pierre Gosselin, et Pierre Tap. Psychologie de l’enfant, 2e éd. Boucherville : Gaëtan Morin, 2005, 559 p.

Morissette, Paul, et Caroline Bouchard. « J’apprends à comprendre le monde : le développement cognitif de 0 à 3 ans ». Dans Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs, Collection Éducation à la petite enfance, sous la dir. de Caroline, Bouchard en collaboration avec Nathalie Fréchette, pp. 141 à 188. Québec : Les Presses de l’Université du Québec, 2008.

Piaget, Jean. La naissance de l’intelligence chez l’enfant, 7e éd. Neuchatel : Delachaux et Niestlé, 1968.

Auteur(s): 

Nathalie Fréchette et Paul Morissette

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2011-11-03

Mots-clés: