Locomotion chez Jules de 3 à 13 mois

Locomotion chez Jules de 3 à 13 mois

<iframe width="560" height="440" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=61555&taille=360" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Locomotion chez Jules de 3 à 13 mois

Vidéo / 0-2 ans / Développement sensoriel et moteur, Motricité globale, Locomotion

La locomotion concerne la capacité des enfants à se déplacer. Elle leur permet, entre autres, d’explorer leur environnement et d’acquérir de l’autonomie. On trouve un ordre probable d’apparition des habiletés de locomotion chez les enfants : la reptation, la marche à quatre pattes, la marche debout avec support et finalement la marche debout sans support. Se tourner du dos au ventre et du ventre au dos est aussi une des façons dont les enfants peuvent se déplacer. Il existe cependant de nombreuses exceptions, plusieurs enfants sautant certaines de ces étapes. Il existe aussi des différences importantes d’un enfant à un autre quant à l’âge d’apparition de ces comportements.

Pour une description plus détaillée des différentes habiletés de locomotion ainsi que des indications quant à leur moment d’apparition voir le texte Développement de la locomotion de la naissance à 2 ans.

Dans cette vidéo, on peut suivre l'évolution de certains comportements locomoteurs chez Jules (sa capacité à se tourner du dos au ventre est illustrée ailleurs). Jules a 3 mois au début de la vidéo (il faut noter qu'il est né 3 semaines avant terme). À cet âge, seulement tenir sa tête levée lui demande beaucoup d'efforts.

Dans la deuxième partie, à 4 mois, on peut voir ses efforts pour atteindre un objet hors de sa portée. Malgré cela, il est incapable de progresser vers l'avant.

À 8 mois, Jules rampe facilement (et probablement depuis un certain temps). Son comportement présente certaines caractéristiques de la reptation (son ventre traine par terre), mais aussi de la marche à quatre pattes (il utilise ses bras en alternance et se sert de ses jambes pour se propulser). À 9 mois, Jules continue d'utiliser la même forme de reptation, mais avec une efficacité accrue.

À 10 mois, il fait quelques pas, mais il doit bénéficier du support des adultes.

Ses premiers véritables pas sans support se font à l'âge de 13 mois. Il présente alors plusieurs caractéristiques des enfants qui commencent à marcher : ses bras sont tenus haut pour maintenir son équilibre, ses pas sont larges pour s'assurer une base stable, ses pieds atterrissent à plat sur le sol (plutôt que d'atterrir sur les talons).

On voit donc que Jules saute l'étape de la véritable marche à quatre pattes, probablement à cause de son efficacité à ramper.

Références  

Alexander, R., Boehme, R. et Cupps, B. (1993). Normal development of functionnal motor skills. The first year of life. San Antonio, TX : Therapy Skill Builders.

Bly, L. (1994). Motor skills acquisition in the first year. An illustrated guide to normal development. San Antonio, TX : Therapy Skill Builders.

Cadoret, G et Fréchette, N. (2008). Je bouge : Le développement psychomoteur de 0 à 3 ans. Dans C. Bouchard (dir.) et N. Fréchette (collab.), Le développement global de l’enfant de 0 à 5 ans en contextes éducatifs. Québec, Québec : Les Presses de l’Université du Québec.

Cloutier, R., Gosselin, P. et Tap, P. (2005). Psychologie de l'enfant (2e éd.). Montréal, Québec : Gaëtan Morin éditeur-Chenelière éducation.

Paoletti, R. (1999). Éducation et motricité de l’enfant de deux à huit ans. Montréal, Québec : Gaëtan Morin.

Piek, J.P. (2006). Infant motor development. Champaign, IL : Human Kinetics.

Rivière, J. (2000). Le développement psychomoteur du jeune enfant : idées neuves et approches actuelles. Marseille, France : Solal éditeur.

Auteur(s): 

Nathalie Fréchette et Paul Morissette

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2011-11-04

Mots-clés: