Passage à la position debout chez Laurent, à 10 mois

Passage à la position debout chez Laurent, à 10 mois

Vidéo : Passage à la position debout chez Laurent, à 10 mois
Vidéo : Passage à la position debout chez Laurent, à 10 mois
<iframe width="560" height="440" allowtransparency="true" src="http://monde.ccdmd.qc.ca/video/?id=61609&taille=360" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

Passage à la position debout chez Laurent, à 10 mois

Vidéo / 0-2 ans / Développement sensoriel et moteur, Motricité globale, Locomotion, Posture

Le développement postural concerne le contrôle de la position du corps et suppose que le bébé arrive à être stable, conserve son équilibre  et oriente volontairement son corps. Il faut garder à l’esprit que la posture est difficile à isoler du reste du développement moteur, car elle influence, entre autres, le développement de la préhension et de la locomotion (Piek, 2006).  

L’atteinte de la position debout se produit vers 8 mois. Le bébé se tient alors debout en prenant appui sur un support, par exemple un meuble. Il arrive de lui-même à se lever et à atteindre cette position en s’agrippant à des objets. Cette position lui permet de pratiquer le transfert de poids d’une jambe à l’autre, ce qui sera utile lorsqu’il commencera à marcher, quelques mois plus tard. Par la suite, à 11 mois, le bébé se tient debout sans appui, mais avec les pieds assez écartés pour avoir une base plus solide. Enfin, à 12 mois, il est assez stable debout pour pouvoir s’accroupir et se relever sans tomber (Cadoret et Fréchette, 2008).

Dans cet extrait, on voit Laurent, âgé de 10 mois, qui se tient debout en prenant appui sur une chaise (il faut cependant noter qu'il est né 3 semaines avant terme : son âge « corrigé » en conséquence serait légèrement en deçà de 10 mois). C'est un comportement qu'il pratique déjà depuis quelques semaines, d'après sa mère. Il semble d'ailleurs assez à l'aise, car il peut lâcher la chaise d'une main tout en conservant son équilibre. On constate aussi qu'il garde ses pieds bien écartés, ce qui lui assure un meilleur équilibre. Déplacer ses mains sur la chaise le force à transférer son poids d'une jambe à l'autre, habileté qu'il devra maitriser lorsqu'il commencera à marcher sans appui. Enfin, pouvoir se tenir debout en prenant appui sur une seule main libère l'autre main pour manipuler d'éventuels objets placés en hauteur. 

Auteur(s): 

Nathalie Fréchette et Paul Morissette

Ayant(s) droit: 

CCDMD

Date de parution ou dernière mise à jour: 

2011-11-04

Mots-clés: